Résultat de votre recherche

GESTION LOCATIVE À PARIS
ET RÉGION PARISIENNE

Pour une gestion locative optimisée et sereine

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier à Paris ou en Ile-de-France, et vous souhaitez le mettre en location. Vous vous interrogez sur la gestion de cette location au quotidien.

Comment choisir l’agence de gestion locative ?
Comment se passe ensuite la gestion locative ?
Rencontrons-nous pour discuter de notre savoir-faire pour gérer au mieux vos intérêts immobiliers à Paris.

Pour valoriser votre patrimoine immobilier, nous vous proposons une solution de gestion locative sécurisant votre placement avec notamment une garantie des loyers impayés.

Au-delà d’une gestion traditionnelle, notre ambition est de concourir activement à la valorisation du patrimoine immobilier par l’amélioration du rendement locatif de votre bien immobilier en région parisienne.

Nos engagements pour une gestion locative sereine et efficace

Des actions pour accompagner chaque propriétaire immobilier :

  • Apporter un conseil fiscal et juridique.
  • Ouverture d’un compte que chaque propriétaire peut visualiser en ligne.
  • Proposer une garantie des loyers impayés au taux de 2.45 % TTC, PNO incluse et garantie certifiée dés l’entrée du locataire.
  • Établir la déclaration des revenus fonciers.
  • Vous informer des échéances des baux, 7 à 8 mois avant leur terme.
  • Renégocier les loyers lors des renouvellements de baux.
  • Verser mensuellement un acompte.
  • Rendre compte de notre gestion tous les trimestres.
  • Prévenir dans les 7 jours à compter de la réception du congé les propriétaires de la libération de leur appartement.
  • Transmettre les documents envoyés par le syndic de l’immeuble (convocation aux assemblées, etc.) pour tenir le bailleur informé.

Des actions auprès du locataire :

  • Vérifier la solvabilité de vos locataires.
  • Contrôler auprès du locataire qu’il possède une assurance.
  • Lancer l’exécution des travaux urgents sous 48 h (hors jours fériés et week-end).
  • Effectuer le suivi des travaux et la mise en concurrence.
  • Faire une régularisation des charges annuelles auprès des locataires.
  • Mise en place de procédure de relance afin d’anticiper les impayés.
  • Envoi d’une lettre de rappel au bout de 10 jours.
  • Envoi d’une mise en demeure 25 jours après le terme impayé.
  • Envoi d’un commandement de payer visant la clause résolutoire 50 jours après le terme impayé.

Comparer les annonces